Citez

Glossaire

ARC : 

Aviation royale du Canada

Armée des volontaires du peuple chinois :

Les forces expéditionnaires armées que la République populaire de Chine a déployées pour soutenir la Corée du Nord

Armée populaire de Corée :

La force militaire de la Corée du Nord.

Armistice :

Une convention que concluent des parties belligérantes pour cesser les hostilités – sans mettre automatiquement fin à une guerre – et permettre des négociations en vue d’une paix durable.

Barrage d’artillerie :

Des tirs d’artillerie, ou des bombardements, générant une puissance de feu massive pour atteindre un objectif précis pendant une période limitée.

Bataillon :

Une unité d’infanterie composée de plusieurs compagnies – à plein effectif, les bataillons canadiens comptaient environ 800 soldats. 

Brigade :

Une formation militaire d’un niveau supérieur à celui d’un bataillon – pendant la guerre de Corée, trois bataillons étaient regroupés en une brigade dans l’Armée canadienne.

Commandement des Nations Unies : 

Une force militaire multinationale créée pour soutenir la Corée du Sud pendant et après la guerre de Corée – cette structure reste active et ses principales fonctions sont de maintenir l’armistice et de faciliter les discussions entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.

Commission d’armistice militaire  :

Une organisation qui supervise l’Accord d’armistice militaire signé entre le Commandement des Nations Unies et la Corée du Nord – mise sur pied pour discuter des différends et des revendications, elle ne s’est pas réunie depuis les années 1990, l’accord étant rompu.

Compagnie :

La plus grande sous-unité d’un bataillon – chaque bataillon d’infanterie de l’Armée canadienne comprenait généralement quatre compagnies de carabiniers ou de fusiliers et une compagnie de soutien.

Destroyer :

Un navire de guerre rapide et lourdement armé, équipé pour les combats de surface et la lutte anti-sous-marine.

Force spéciale de l’Armée canadienne :

Une force d’unités levées par l’Armée canadienne expressément pour servir dans la guerre de Corée.

Guérillero :

Une personne qui se livre à une guerre irrégulière (guérilla), qui peut prendre la forme d’actes de sabotage, d’embuscades ou de terrorisme.

Guerre froide :

Un état d’hostilité politique qui a existé entre les pays du bloc soviétique, aussi appelé bloc de l’Est ou bloc communiste, et les pays du bloc de l’Ouest dirigés par les États-Unis, ou le bloc capitaliste, de 1945 à 1991.

Ligne de démarcation militaire (MDL) :

La dernière ligne de contact entre les forces adverses de la guerre de Corée lors de la signature de l’armistice – la MDL (pour Military Demarcation Line) a été utilisée pour créer les dimensions de la zone démilitarisée (DMZ).

Maintien de la paix :

Diverses activités, y compris militaires et humanitaires, visant à créer des conditions propices à une paix durable dans les zones de conflit.

MRC :

Marine royale du Canada.

NCSM :

Navire canadien de Sa Majesté.

Patrouille :

Une tactique militaire consistant à déployer de petits groupes ou des unités individuelles pour atteindre un objectif précis – une patrouille pouvait être chargée de la collecte de renseignements sur l’ennemi ou d’assauts directs, puis revenait.

Régiment :

Une organisation militaire mère administrative qui lève un ou plusieurs bataillons pour le service – un régiment peut compter plusieurs bataillons, surtout en temps de guerre.

Sécurité collective :

Une approche par laquelle quelques pays tentent de prévenir ou d’arrêter une guerre en considérant un acte d’agression contre l’un comme étant contre tous les autres – le groupe agira alors en bloc pour repousser l’agresseur.

38e parallèle :

La ligne de longitude constituant la frontière initiale entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, établie au lendemain de la Seconde Guerre mondiale

Zone de sécurité commune (JSA) :

Une enclave de 800 mètres carrés dans la zone démilitarisée (DMZ pour demilitarized zone) coréenne qui était contrôlée par le Commandement des Nations Unies, de concert avec la Corée du Sud, et la Corée du Nord – d’abord utilisée pour des rencontres entre les deux camps de la guerre de Corée, la JSA (pour Joint Security Area) a souvent été appelée le « village de la trêve » ou Panmunjom.

Zone démilitarisée (DMZ) :

Une zone entre deux pays, groupes ou puissances militaires où il est interdit d’avoir des installations, des activités ou du personnel militaires.