Citez

Plan de leçon : Concevoir son identité à l’aide de l’etuaptmumk (l’approche à double perspective)

Par Sarah Diamond

Sarah Diamond

Consultante en éducation

Mes neuf années d’enseignement à l’école primaire ont été marquées par une curiosité profonde et de longue date pour les autres cultures et leur relation avec le monde naturel. Je m’intéresse vivement aux modes de connaissance et de vie en communauté des autochtones, fortement inspirés par le temps passé à apprendre et à enseigner au Bhoutan, à Haida Gwaii (C.-B.), à Resolute Bay (NU) et dans la Première Nation Eabametoong (ON). Je m’interroge maintenant sur l’intersection des approches indigènes de l’apprentissage avec la pédagogie Reggio Emilia. J’enseigne actuellement en 5e année à Toronto et je passe une grande partie de mes journées à courir dans les systèmes de ravins, à lire dans l’herbe et à apprendre à connaître différentes plantes !

Sujets suggérés

Tous/interdisciplinaire

Grade Level

Contenu pouvant être adapté de la maternelle à la 5e secondaire

Objectif

Cette discussion vise à amener les élèves à faire appel à la pensée critique pour explorer la notion d’identité, de leur identité et pour apprécier les liens entre les diverses facettes de leur identité et comment elles servent à tisser l’ensemble collectif. Les élèves seront invité.es à réfléchir à la place qu’ils occupent dans le monde et à la relation réciproque qui les lie à leur collectivité. Cette leçon se veut un cadre de discussion; ils et elles sont invité.es à poser des questions à chaque étape du processus et nous prions l’animateur de documenter toutes les questions. Les réflexions et les questions vont permettre la tenue de conversations approfondies sur l’identité et l’impact de la colonisation.

Questions directrices

Une remarque sur l’intégration de l’etuaptmumk (l’approche à double perspective)

L’approche à double perspective, ou l’etuaptmumk, implique la création d’un espace dédié à la perspective autochtone et à la perspective occidentale pour favoriser l’apprentissage et concevoir notre façon d’être dans le monde. Les élèves seront amenés à reconnaître que les facettes de leur identité sont tissées ensemble avec les fondements de la roue de médecine (approche à double perspective) plutôt que les éléments distincts d’un grand tout (approche occidentale). Dans cette leçon, vous allez utiliser l’etuaptmumk pour amener les élèves à explorer les quatre quadrants de l’identité, en suivant les principes de la roue de médecine : le mental, le spirituel, le physique et l’émotionnel. 

Invitez les élèves à réfléchir de façon critique aux cercles de discussion comme méthodes de réunir les individus dans des communautés et comment ces cercles peuvent offrir un espace sécuritaire et stimulant pour tenir des discussions.

Façons de montrer ce que nous savons

À chaque étape du processus d’apprentissage, les connaissances de chaque enfant font l’objet d’une célébration et ils et elles sont encouragé.es à partager leur apprentissage en continu en s’exprimant de la façon qui leur convient le mieux. Ils et elles sont encouragé.es à noter ce qu’ils voient, pensent et ce sur quoi ils se questionnent, pour consigner le fruit de leurs recherches et les preuves qu’ils amassent tout au long de leur parcours. C’est à vous, l’enseignant.e, de leur présenter le mode fonctionnement des diverses formes d’expression et comment chacune permet de créer un impact et de faire du sens.

Voici quelques exemples d’expression libre :

Dessin libre – Utiliser de l’encre sur du papier pour représenter visuellement notre compréhension à l’aide de textures et de traits abstraits 

Incarnation – Utiliser la kinesthésie pour représenter nos connaissances avec les corps

Visualisation – Dessins, croquis, cartes cognitives, tableaux, diagrammes

Sculpture – Construire avec des matériaux naturels ou recyclés, tissage ou vannerie 

Verbalement – Raconter une histoire à voix haute

Survol de la leçon

Étape 1 : Début de la discussion

Discussion en groupe : Décortiquer le mot identité

Discutez des questions suivantes avec le groupe :

Quels sont les mots pouvant décrire l’identité d’une personne? 

Quelle est la valeur de prendre conscience de votre propre identité? Cette question peut servir de fil directeur pour la totalité de cette expérience d’apprentissage.

Quel parcours peut-on prendre pour en apprendre davantage sur sa propre identité? 

Existe-t-il une valeur individuelle et/ou collective à décortiquer le concept d’identité? Quelle est l’importance des relations et comment les personnes qui nous entourent façonnent notre identité? 

Individuellement : Visualiser l’identité

Demandez aux élèves d’imaginer et de représenter leur propre identité à l’aide des questions et énoncés suivants :

Visualisez votre identité à l’aide de formes ou de dessins. 

Que remarquez-vous lorsque vous regardez les gens autour de vous? 

Ajoutez des mots : qu’est-ce qui vous vient en tête lorsque vous pensez à vous et à votre identité? Explorez les réponses et tentez de faire des liens entre les mots. Existe-t-il des liens entre les mots et les formes ou les dessins? Y a-t-il des éléments de votre identité qui semblent être liés entre eux?

Étape 2 : Relation à soi-même 

Découverte : La roue de médecine autochtone

La roue de médecine est un symbole circulaire composé de quatre sections qui représentent chacune les différents savoirs et valeurs des modes de vie autochtones, de connaître et d’être dans le monde. Il est important de noter que chacune communauté prône et suit des savoirs et des enseignements qui lui sont propres, donc les roues de médecine ne sont pas toutes identiques et prennent diverses formes. Les enfants sont invités à explorer différentes roues de médicine et à noter leurs observations. 

Regardez la vidéo avec la classe.

Discussion en groupe

Quelle roue de médecine a été présentée dans la vidéo?

Vous avez lu des textes et visionné des vidéos; qu’est-ce que vous avez vu, pensé ou quels sont vos questionnements à propos du contenu? 

Dans les fondements de la roue, quelle est la valeur du cercle? 

Quelle est la valeur des cercles et des cycles et où les retrouvez-vous dans la vie de tous les jours?

Quels liens faites-vous entre le cercle et la représentation initiale que vous avez faite de vos facettes d’identité? 

Quels mots vous viennent en tête lorsque vous examinez chaque élément de la roue? 

Regardons le diagramme de la roue du point de vue de la conscience de soi. 

Prenez un moment pour étoffer le remue-méninge que nous avons fait sur la notion de notre identité en prenant en considération chaque élément de la roue de médecine; ajoutez ce que vous savez de vous-mêmes tout en vous donnant la permission de ne pas tout remplir et d’avoir des questions sur vos cercles.

Les élèves pourront vouloir visualiser leurs idées dans de nouveaux cercles ou étoffer les cercles élaborés lors du remue-méninge initial. Aidez les élèves à raffiner leurs réponses en leur demandant de définir leur soi « mental », « spirituel », « physique » et « émotionnel », afin qu’ils comprennent comment les sections de la roue sont reliées aux différentes facettes d’eux-mêmes et d’elles-mêmes.

Lesquelles de vos facettes d’identité initiales se rapportent à votre santé et votre bien-être mentaux

Lesquelles de vos facettes d’identité initiales se rapportent à votre moi spirituel?

Lesquelles de vos facettes d’identité initiales se rapportent à votre moi physique?

Lesquelles de vos facettes d’identité initiales se rapportent à votre moi émotionnel

La beauté de la roue de médecine est sa capacité à représenter le lien entreles différentes facettes de notre identitéet comment elles sont en équilibre les unes avec les autres et comment chacune des quatre parties coulent avec fluidité dans un lien d’interdépendance

Y a-t-il des facettes de votre identité que vous pouvez placer dans plus d’une section? Quelle beauté y voyez-vous?

Y a-t-il des aspects de votre identité qui portent une signification ou un poids plus grand que les autres? 

Y a-t-il des lacunes dans votre compréhension de votre propre identité? 

Étape 3 : Relation avec l’espace et la communauté 

Si possible, animez cette étape à l’extérieur, dans un endroit accessible.

Discussion en groupe

Idée provocatrice : « Notre connexion avec la terre et avec la Terre mère peut avoir un impact direct sur notre bien-être spirituel, ce qui peut également influencer notre santé physique, notre santé émotionnelle et notre santé mentale. Tous les attributs de la roue de médecine sont connectés et nous, en tant que personnes, sommes tous égaux. » – Enseignement de la roue de médecine

Quelle proportion de notre identité est liée à notre environnement naturel? Comment est-elle liée à l’impact de la colonisation et de l’urbanisation? Quelles parties de notre identité continuent d’exister lorsqu’on en retire ces éléments? 

Qu’est-ce qui peut influencer quelqu’un à vouloir approfondir son lien avec la terre? 

Quelle influence la société dans son ensemble joue-t-elle sur notre identité et sur notre façon d’exister dans le monde? 

Comment notre propre identité influence-t-elle notre façon d’être en communauté? 

Étape 4 : Consolidation 

Selon la dynamique de votre classe, demandez aux élèves de réfléchir aux questions suivantes avec tout le groupe, en petits groupes ou individuellement :

Que doit-il arriver pour que soit conservé l’équilibre au sein de nos propres identités? 

Comment voulons-nous représenter la propre histoire de notre identité? 

Quel engagement pouvez-vous prendre pour honorer l’identité d’une personne? 

Comment la société peut-elle honorer l’identité des autres?

Étape 5 : Pour aller de l’avant (ces prochaines étapes sont facultatives)

Cette leçon sert de transition pour stimuler des conversations sur la colonisation et sur l’impact de la perte de l’identité dans les communautés autochtones. Pour faire progresser les discussions de la classe, invitez les élèves à réfléchir au déséquilibre qui se produit lorsqu’une personne perd ou se voit retirer des parties de son identité et à l’impact que ce geste peut avoir sur l’individu et sa communauté.

Cette discussion peut également servir de point de départ pour explorer les concepts de pouvoir, de privilège, d’intersectionnalité et de positionnalité avec le soutien d’un espace sécuritaire empreint de bravoure dans la classe.  Voici un autre filon de discussion : lisez le livre Étrangère chez moi de Christy Jordan-Fenton et de Margaret-Olemaun Pokiak-Fenton.


Ressources : Approfondir l’apprentissage