Photo d’Anthony Law, c. 1941. Avec l’autorisation du Canadian Coastal Forces Trust.
Anthony Law a eu un parcours unique en tant qu’officier de marine connu comme l’un des artistes de guerre officiels canadiens les plus célèbres des forces navales pendant la Seconde Guerre mondiale.  

Anthony est né en 1916 à Londres, en Angleterre. Ses parents, des Canadiens, sont revenus vivre au Canada en 1917. Anthony a étudié au Upper Canada College à Toronto, avant de se spécialiser dans les arts à l’Université d’Ottawa et à Montréal. Au départ, en 1940, Anthony s’est enrôlé dans le Corps royal canadien des magasins militaires. Il a ensuite été transféré vers la Réserve de volontaires de la Marine royale du Canada.

Anthony a été un commandant de plusieurs vedettes lance-torpilles qui étaient positionnées le long de la Manche. Il s’est fait connaître au cours de cette période pour avoir engagé le combat contre les croiseurs allemands Scharnhorst et Gneisenau en 1942. Il a reçu des citations à l’ordre du jour en 1942 ainsi qu’en 1943. 

En 1944, Anthony est devenu le commandant de la 29e flottille, un groupe canadien de vedettes lance-torpilles récemment formé. On lui a confié une expédition de recherche de mines le long de la côte normande ainsi que la défense de l’est contre des flottes d’invasion durant les débarquements en Normandie. Quinze actes successifs au cours de ces débarquements lui ont valu la Croix du service distingué. Malgré les fonctions exigeantes d’un commandant naval, Anthony trouvait le temps de peindre et de dessiner. Son expérience de guerre lui a inspiré des œuvres remarquables.

« Mon premier commandement » Août 1941. Dessin : Commandant Charles Anthony Law. Avec l’autorisation du Musée canadien de la guerre, 19920157-012.
«  »Mon premier commandement » Août 1941. Dessin : Commandant Charles Anthony Law. Avec l’autorisation du Musée canadien de la guerre, 19920157-001.

Le 14 février 1945, pendant l’absence d’Anthony, la 29e flottille a été réduite en cendres dans le port d’Ostende, en Belgique, après un déversement d’essence. Les vestiges des bateaux ont été submergés tandis qu’éclataient les réservoirs d’essence et qu’explosaient les munitions. De nombreux civils ainsi que 26 marins canadiens et 35 autres britanniques sont morts. 


Après cette tragédie et la disparition de la flottille, Anthony est devenu artiste de guerre officiel. Il a créé 29 grandes huiles sur toile et réalisé plus de 75 esquisses à l’huile. Survivant à la guerre, il a pris sa retraite comme commandant naval en 1966. De nombreuses œuvres d’Anthony sont conservées au Musée canadien de la guerre, dont les célèbres toiles Survivors, Normandy, Off Le Havre (Survivants en Normandie, au large du Havre) et The Surrender of the German E-Boats (La reddition des E-boote allemands). Anthony est mort à l’âge de 80 ans à Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 15 octobre 1996.

Pour consulter le parcours historique d’Anthony Law, cliquez ici.

Boîte d’artiste appartenant au Commandant Charles Anthony Law. Trouvée dans la collection du Musée canadien de la guerre, 19770621-001.

Boîte d’artiste appartenant au Commandant Charles Anthony Law. Trouvée dans la collection du Musée canadien de la guerre, 19770621-001.