Photo de Moe Hurwitz, c. 1944. Avec l’aimable autorisation du « Canadian Jewish Heritage Network. »
Samuel Moses « Moe » est né en 1919 près de Montréal, au Québec. Il a grandi en jouant au hockey. En 1941, ressentant l’obligation de venir en aide à ses « frères » outre-mer, il s’est joint à l’Armée canadienne. 

Moe est vite entré dans la légende pour son héroïsme après le débarquement en France, au sein des Canadian Grenadier Guards, au plus fort de la bataille de Normandie en juillet 1944. Le 4 août, il a mérité la Médaille militaire (MM) durant la bataille de la route de Falaise, lorsqu’il a quitté la sécurité de son char d’assaut en sautant pour déloger à lui seul, avec sa mitraillette Sten, des Allemands d’une position puissamment fortifiée.

Six semaines plus tard, le 12 septembre, Moe a réalisé à Philippine, aux Pays-Bas, un acte qui lui vaudra la Médaille de conduite distinguée (DCM) : il a détruit deux mitrailleuses allemandes et un canon antichar de 88 mm, en plus de faire 23 prisonniers ennemis. Il a posé cet acte de bravoure seul, armé uniquement d’un pistolet.  

Hélas, Moe a été tué près de Bergen-op-Zoom alors qu’il protégeait l’avancée de véhicules canadiens contre une attaque ennemie en sens inverse. Il avait 25 ans.

Moe est le sous-officier le plus décoré des Canadian Grenadier Guards et l’un des soldats juifs qui a cumulé le plus de décorations lors de la Seconde Guerre mondiale. Il est inhumé au cimetière de guerre canadien de Bergen-op-Zoom, aux Pays-Bas. Le major Ivan Phelan, un commandant des Canadian Grenadier Guards, a rédigé cette épitaphe en l’honneur de Moe pour le journal du régiment : « [Traduction] Ce régiment a perdu l’un de ses plus grands hommes – un homme dont la force de caractère, les qualités de chef et la personnalité étaient si grandes qu’on ne l’oubliera jamais. »

Pour consulter le parcours historique de Moe Hurwitz, cliquez ici.

Sélection de documents pour Samuel Moses Hurwitz (1910-1944) trouvés dans la collection « Service Files of War Dead, 1939-1947 » sur Ancestry.ca.