Écrire et concevoir un parcours historique commémoratif

Les plans de leçon JourVE75 sont développés par, et en collaboration avec, Craig Brumwell.

Thème

Les parcours historiques permettent de commémorer efficacement un événement puisqu’ils mettent en valeur les liens entre des récits, des événements et des lieux par le biais de la cartographie numérique et de médias enrichis. Pour y arriver, nous utilisons des outils interactifs pour collaborer et créer des parcours, obtenir la rétroaction de nos pairs, rédiger diverses itérations et partager du contenu en ligne avec une multitude d’utilisateurs.

Question d’intérêt

Comment pouvons-nous commémorer la vie et les gestes des Canadiennes et Canadiens qui ont participé à la campagne de l’Europe du Nord-Ouest et à la libération des Pays-Bas?

Vue d’ensemble

Dans cette leçon, les élèves sont appelés à utiliser les ressources et les éléments du site Web JourVE75 de Moments déterminants Canada pour y effectuer des recherches, pour écrire et concevoir le parcours historique d’un des 6 soldats canadiens et les villes néerlandaise qu’il a aidées à libérer. Les élèves analyseront le fruit de leurs recherches à l’aide du concept de cause et de conséquence dans le cadre de la réflexion historique, écriront leur parcours à l’aide de la structure Votre histoire en 7 phrases, pour ensuite créer un scénarimage qui servira à élaborer leur parcours historique à la Leçon 4.

Durée recommandée

De 80 à 120 minutes

Compétences et habiletés

  • Reconnaître comment l’interprétation des faits historiques s’inscrit dans les récits de la réaction des gens en situation de conflit.
  • Reconnaître le rôle des événements, des personne et des développements dans un récit.
  • Analyser les causes et les conséquences des événements et des développements.
  • Enrichir les connaissances sur le rôle des Canadiens dans les événements qui ont eu lieu « de la Normandie aux Pays-Bas ».
  • Évaluer, sélectionner et organiser les éléments numériques pour soutenir un récit historique.

Fournitures

  • Accès en ligne au site Web Moments déterminants Canada
  • Accès en ligne au site Web Project 44
  • Feuille de travail 1 : Déconstruire le parcours historique de Mona Parsons
  • Feuille de travail 2 : Analyse des causes et des conséquences
  • Feuille de travail 3 : Écrire et concevoir un parcours historique

À vos neurones – La structure Votre histoire en 7 phrases

La structure Votre histoire en 7 phrases est une méthode simple conçue pour aider les élèves à rédiger un récit à l’aide de 7 phrases qui permettent de définir les sections d’une histoire. Chacune des 7 phrases reflète l’évolution d’un conte avec laquelle tous les élèves sont familiers. Ils pourront l’utiliser pour guider leurs recherches d’information. Les élèves trouveront, sous chacune des sections de la structure, des questions qui leur permettront d’élaborer leur récit.

Dans cette activité, les élèves vont réorganiser, selon la structure Votre histoire en 7 phrases, les informations tirées du parcours hitorique de George Pollard. Cet exercice leur permettra d’utuliser le même cadre de travail et de se préparer à élaborer leur propre parcours historique.

  • Distribuez une copie de la structure Votre histoire en 7 phrases à tous les élèves.
  • Divisez le groupe en 7 équipes.
  • Assignez à chaque groupe une des 7 phrases de la structure Votre histoire en 7 phrases.
  • Donnez à chaque groupe la tâche de répondre aux questions de leur section à l’aide du parcours historique.
  • Demandez à un porte-parole de chaque groupe d’écrire les questions et les réponses du groupe sur un tableau à feuilles ou au tableau de la classe.

Lorsque tous les groupes ont terminé, passez en revue leurs réponses avec toute la classe. Informez-les qu’au moment d’élaborer leur propre parcours historique, ils n’ont pas à se limiter aux questions des 7 sections de la structure.

Élaboration

Dans leur livre intitulé Les six concepts de la pensée historique, Peter Seixas et Tom Morton affirment que les élèves ne peuvent tisser des liens entre le passé et le moment présent que s’ils en savent suffisamment à propos d’une époque donnée. De cette façon, ils seront en mesure de rédiger des récits bien à eux et de faire émerger une signification profonde des événements historiques.

Une façon dont ils peuvent développer le concept de signification dans le cadre de la réflexion historique est celle de la déconstruction d’un témoignage historique. C’est par le biais de cette réflexion qu’ils comprendront comment les événements, les personnes ou les développements occupent une place significative dans le récit.

Dans les activités qui suivent, les élèves examineront ce processus d’élaboration en : cernant les grandes questions ou problématiques du récit, en décrivant l’intrigue et en identifiant le rôle des personnes, événements ou développements (Seixas & Morton, 2013, p. 21).

Références

Denos, M., Case, R., Seixas, P. C., & Clark, P. (2006). Enseigner la pensée historique : Enseigner la pensée historique est axé sur six concepts interdépendants  et essentiels à développer la capacité des élèves à réfléchir dans le domaine de l’histoire. Vancouver, C.-B. : Critical Thinking Consortium.

Seixas, P., & Morton, T. (2013). Les six concepts de la pensée historique. Toronto : Nelson Education.

Activités

Activité 1 – Explorer l’élaboration d’un récit historique

Pour que les élèves puissent comprendre la signification des contributions des Canadiens qui ont combattu l’Allemagne nazie en Europe dans le grand récit de la campagne de la victoire des alliés, ils doivent avant tout étudier les événements et les développements des onze mois de guerre qui ont précédé la victoire.

Écrivez l’extrait suivant au tableau :

« …parce que c’était important, c’était juste et surtout, parce que l’autre option était inconcevable. »

Mike Bechtold, historien.

Demandez aux élèves à quelle réponse cet énoncé répond et à qui fait-il référence (aux Canadiens qui ont choisi de s’impliquer dans la guerre contre l’Allemagne nazie).

Cette évaluation d’apprentissage va aider à déterminer à quel point les élèves comprennent les enjeux du monde dans l’éventualité où les nazis gagnaient la guerre et pourquoi les Canadiens ne pouvaient entrevoir ce futur potentiel autrement que comme un cauchemar.

Regardez la vidéo Minutes du patrimoine : Mona Parsons.

Réfléchir-Discuter-Partager

Demandez aux élèves de cerner les questions ou les problématiques centrales présentées dans la vidéo et de répondre, en équipe de deux, à la question suivante :

Le récit de Mona Parsons traite de quelle grande question ou problématique?

Passez les réponses en revue avec toute la classe, en portant attention aux réponses qui traitent de lutte contre la tyrannie ou de résistance à l’occupation.

Pour l’activité suivante, montrez aux élèves comment explorer le parcours historique de Mona Parsons à l’aide de la structure Votre histoire en 7 phrases; ils doivent accéder au site Web Project 44 du site Moments déterminants Canada à partir de leur ordinateur ou appareil mobile.

Activité 2 – Déconstruire le parcours historique de Mona Parsons

Distribuez la Feuille de travail 1 : Déconstruire le parcours historique de Mona Parsons.

Demandez aux élèves d’énumérer les événements et les développements du parcours historique à l’aide de la structure Votre histoire en 7 phrases :

Comment les notions d’opposition et de résilience sont-elles représentées?

Quel était son rôle dans le récit? Comment le rôle qu’elle a joué s’imbrique-t-il dans la question ou la problématique qui nous intéresse?

Remarque à l’intention des enseignants : Prenez le temps d’explorer les concepts d’opposition et de résilience. L’opposition, ou l’action de remettre en question une autorité injuste, se manifeste de plusieurs façons. Pour les habitants de l’Europe vivant sous la domination nazie, des gestes d’opposition individuels ou en groupe consistaient à enfreindre ou à ignorer les règles et les restrictions imposées par les nazis. Pour les familles juives qui se cachaient, l’opposition signifiait de pratiquer leur religion en secret (opposition spirituelle) ou de lire des livres proscrits par les nazis (opposition intellectuelle). La résilience est la capacité d’endurer des difficultés, des traumatismes et de l’injustice. Elle implique souvent une volonté d’agir et l’habileté de se remettre sur pied contre toute attente.

Mona Parsons s’est opposée à la domination allemande en cachant et en transportant des pilotes alliés dont les avions ont été abattus aux Pays-Bas. Elle a accepté un verdict de peine de mort avec dignité et a survécu à son emprisonnement. Elle a fait preuve de résilience en endurant la maladie, la famine et en s’échappant d’une prison en Allemande pour retourner aux Pays-Bas. Dans ce récit, elle a joué le rôle d’une héroïne qui a travaillé à titre d’agent de la résistance aux Pays-Bas. Son parcours démontre comment le peuple des Pays-Bas s’est opposé à l’occupation nazie et comment la lutte contre l’oppression et la tyrannie a motivé les citoyens néerlandais à se mobiliser.

Discutez des réponses avec toute la classe. Poursuivez la discussion en demandant aux élèves des exemples d’opposition et de résilience dans les conflits d’aujourd’hui.

Activité 3 – Contexte, ressources et analyse

Demandez aux élèves de consulter la ressource Vue d’ensemble historique et d’identifier les événements et les développements principaux qui ont eu lieu entre décembre 1944 et mai 1945. Écrivez la chronologie de ces événements au tableau de la classe pour que les élèves comprennent comment ils se sont déroulés. (Vous pouvez également utiliser une plateforme de chronologie numérique, telle que la version de démonstration gratuite de TikiToki).

Les élèves doivent maintenant choisir un des six combinaisons de sujets parmi les Récits de vétéran de la victoire des alliés et d’une ville des Pays-Bas. Ils devront effectuer des recherches et rédiger et concevoir un parcours historique. Comme première étape, les élèves doivent effectuer des recherches pour acquérir des connaissances et comprendre le contexte nécessaires pour tisser des liens entre les personnes, les événements et les développements de cette période de l’histoire. Sur la page JourVE75 du site Web Moments déterminants Canada, les élèves trouveront les ressources suivantes :

  • Un guide thématique en 9 parties conçu par l’historien Mike Bechthold
  • Les six récits de vétérans du JourVE75
  • Des artéfacts numérisés par l’Association canadienne de recherche et de cartographie et offerts sur le site : Project 44
    • La vue d’ensemble de six parcours historiques de soldat/ville
    • Des journaux de guerre
    • Des cartes interactives
    • Des photographies aériennes
    • Des cartes d’époque numérisées

Passez les ressources en revue avec les élèves. Demandez aux élèves de sélectionner une ville et un des soldats présentés parmi les 6 parcours historiques et d’effectuer des recherches sur les événements et développements principaux en lien avec cette ville et ce soldat.

Distribuez la Feuille de travail 2 : Analyse des causes et des conséquences. Cette activité est conçue pour aider les élèves à établir des liens fondés entre les causes et les conséquences.

Expliquez-leur que ce n’est pas parce qu’un événement a lieu avant un autre (un antécédent) qu’il en est la cause ou qu’il y a contribué. De la même manière, les événements qui se déroulent après un événement donné (des événements subséquents) n’en découlent pas nécessairement.

Ils devront utiliser une feuille pour chaque événement ou développement principal de leur parcours. Ils doivent énumérer les événements qui se rapportent à la ville et au soldat choisis et ensuite en déterminer le ou les antécédents, causes, conséquences, événements ou développements subséquents. Demandez-leur de répondre aux questions suivantes une fois qu’ils ont terminé de remplir le tableau :

  • Classez les causes selon leur impact sur le développement de l’histoire. Justifiez votre classement.
  • Indiquez, pour chacune des conséquences si elles sont : directes ou indirectes et intentionnelles ou le fruit du hasard. Qu’est-ce que cet exercice vous enseigne sur la prévisibilité des événements et des réactions dans un conflit?

Consolider l’apprentissage des notions

Concevoir un parcours historique

Les élèves sont maintenant outillés pour créer leur propre version d’un parcours historique. Leur parcours répondra à la question :

Comment pouvons-nous commémorer la vie et les gestes des Canadiennes et Canadiens qui ont participé à la campagne de l’Europe du Nord-Ouest et à la libération des Pays-Bas?

À l’aide de la structure Votre histoire en 7 phrases, ils doivent écrire une histoire à propos d’un des six vétérans du JourVE en lien avec la ville des Pays-Bas sélectionnée. Dans le cadre de cette activité, ils doivent :

  • Mettre en pratique leur compréhension de l’élaboration d’un récit historique.
  • Mettre à profit leur analyse des causes et des conséquences des événements et des développements.
  • Utiliser les nouvelles connaissances acquises.
  • Sélectionner et mettre en œuvre les éléments pertinents.

Distribuez la Feuille de travail 3 : Écrire et concevoir un parcours historique pour élaborer leur récit selon la structure Votre histoire en 7 phrases. Demandez aux élèves de résumer leur histoire point par point sur une nouvelle copie de la Feuille de travail 1 comme ils l’ont fait avec les événements du parcours historique de Mona Parsons dans le cadre de l’activité 2. Indiquez-leur de se limiter à 6 puces pour chacune des 7 sections de la structure ou à un paragraphe de 100 mots pour leur scénarimage final.

Montrez aux élèves l’image suivante à titre d’exemple. Ce parcours a été élaboré à l’aide de Popplet, une plateforme de cartographie des connaissances :

Il est possible d’utiliser Popplet au lieu de la Feuille de travail 3; c’est une plateforme de cartographie des connaissances gratuite conçue pour élaborer des scénarimages. Popplet propose des boîtes de texte dont le format s’ajuste en fonction du texte et des images que vous y placez et vous permet de les relier les unes avec les autres. Cet appli permet également aux élèves de travailler en équipe de deux ou en groupe pour ajouter du contenu à distance et de collaborer entre eux à l’aide des commentaires.

Dabs la leçon 4, les élèves devront passer en revue, évaluer et commenter tous les scénarimages. Ils les utiliseront ensuite pour élaborer les parcours historiques à l’aide de l’Outil de Création dans Google Earth.

Feuilles de travail

Feuille de travail 1 : Déconstruire le parcours historique de Mona Parsons

La feuille de travail 1 présente la structure Votre histoire en 7 phrases à remplir par les élèves qui déconstruisent l’histoire de Mona Parsons. Les élèves devront analyser l’histoire de Mona et réfléchir à son rôle, ainsi que réfléchir de manière critique aux thèmes de la résilience et de la défiance.

Feuille de travail 2 : Analyse des causes et des conséquences

Les élèves devront faire la distinction entre les causes, les événements antérieurs, les conséquences et les événements ultérieurs (après les faits) en utilisant la carte de l’histoire de la libération du Project 44. La feuille de travail 2 demandera aux élèves d’identifier et de décrire les moments importants dans une carte de leur choix et d’expliquer comment ces moments ont contribué au développement et au résultat des événements.

Feuille de travail 3 : Écrire et concevoir un parcours historique

Sur la fiche de travail 3, les élèves écriront l’histoire d’un des soldats canadiens présentés et de leur rôle dans la libération d’une ville spécifique aux Pays-Bas. Les élèves utiliseront les ressources de la page Moments Déterminants Canada JourVE75: De la Normandie aux Pays-Bas et les cartes du Project 44 pour créer une carte de l’histoire en utilisant la structure Votre histoire en 7 phrases.

Les plans de leçon JourVE75 sont développés par, et en collaboration avec, Craig Brumwell.