JourVE75 – De la Normandie aux Pays-Bas : Un récit de résilience

Les plans de leçon JourVE75 sont développés par, et en collaboration avec, Craig Brumwell.

Thème

La résilience apparaît, lors de conflits ou d’épreuves mondiaux, comme une qualité critique de l’humanité.

Description générale

La résilience est la capacité d’endurer des difficultés, des traumatismes et de l’injustice. Elle implique souvent une volonté d’agir et l’habileté de se remettre sur pied contre toute attente.

Les gens font preuve de résilience dans des moments d’instabilité et de conflits, tels que la Deuxième guerre mondiale. Au mois de mai 2020, nous fêterons le 75e anniversaire de la victoire des alliés en Europe, aussi appelé le jour VE 75. Les Canadiens ont joué un rôle important dans le théâtre des efforts collectifs pour mettre fin à l’oppression allemande sur les pays qu’elle a envahis. Au cours des 11 mois qui se sont écoulés entre le jour J, l’invasion de la Normandie qui a eu lieu le 6 juin 1944, et le jour VE, soit le 8 mai 1945, les Canadiens ont activement participé à la campagne de l’Europe du Nord-Ouest et, entre autres, la libération des Pays-Bas. La résilience nous apparaît comme un trait commun des membres des troupes, des combattants de la résistance et des personnes civiles, trait qui leur a permis d’endurer les défis auxquels ils ont dû faire face en Europe et dans leur pays respectif.

On associe la résilience à d’autres qualités humaines. Le diagramme suivant illustre comment ces qualités la relation qui unit ces qualités.

À vous d’utiliser le site Web Moments déterminants Canada : Bienvenue à JourVE75 – De la Normandie aux Pays-Bas.

Les parcours historiques présentés sur ce site racontent les péripéties de trois Canadiens exceptionnels qui ont contribué aux efforts de guerre en Europe : Philip Pochailo, Mona Parsons et Charles Byce. Ces individus ont fait preuve de plusieurs des qualités présentées dans le diagramme ci-haut – plus particulièrement la résilience.

L’historien Mike Bechthold traite dans plusieurs passages de la section Le moment de gloire du Canada de leur résilience et des qualités qui y sont associées, notamment :

Sa (Philip Pochailo) carrière aérienne est de courte durée : son appareil est abattu deux semaines avant le jour J. Contrairement au reste de son équipage, il atterrit en sûreté et évite d’être capturé. Il se joint à la Résistance néerlandaise et passe ainsi la prochaine année en cavale, jusqu’à ce qu’il soit libéré par les troupes canadiennes à Rotterdam, en 1945.

(Mona Parsons) collabore avec une cellule de résistance locale jusqu’à ce qu’elle soit capturée et condamnée à la mort par peloton d’exécution, en septembre 1941. Un officier allemand prend pitié d’elle et modifie sa sentence. Pendant la majeure partie de la guerre, elle sera contrainte aux travaux forcés dans une prison allemande. Elle réussira à s’enfuir. Alors qu’elle traversera l’Allemagne, elle sera sauvée par des soldats des North Nova Scotia Highlanders.

Charles Byce vient de Chapleau, en Ontario. D’origine crie, il vit une enfance difficile au pensionnat local, où il subit son lot de discriminations et la dénégation de sa culture autochtone. Il s’enrôle malgré tout dans l’Armée canadienne en 1940. Il servira en Europe avec le Lake Superior Regiment, et sera décoré à maintes reprises pour sa bravoure au combat. Son histoire admirable fait foi de la force de l’esprit humain.

Dans cette activité, vous jouerez le rôle d’un curateur de musée. Ces historiens choisissent les photos et artéfacts à présenter lors d’exposition ainsi que la disposition optimale de ses vestiges pour mettre en valeur le thème de la résilience. 

Tâche

Sélectionnez une des trois feuilles de travail (A, B ou C) qui suivent au bas de ce fichier et suivez les directives suivantes :

Observation et questionnement

Répondez aux questions en dessous des photographies (vous pouvez modifier ce fichier).

Mise en contexte
  • Lisez le parcours historique des 3 Canadiens exceptionnels de la page Les parcours historiques JourVE.
  • Lisez Le moment de gloire du Canada. Vous trouverez de plus amples détails dans les sous-sections du menu de droite sur les sujets qui vous intéressent.
  • Pensez aux questions de réflexion historique qui se trouvent à la page suivante.
Création

Élaborez un tableau didactique ou un guide audio intitulé « La résilience en temps de guerre » qui répond à la question : Comment les Canadiens qui ont combattu en Europe du Nord-Ouest en 1944 et 1945 ont-ils fait preuve de résilience?

  • Sélectionnez de 4 et 6 images à partir d’un, deux ou des 3 parcours historiques du Project 44 (cliquez avec le bouton droit de votre souris sur l’image, cliquez sur « Copier l’image » pour la coller dans votre fichier). Remarque : Vous pouvez choisir d’autres images que celles qui apparaissent sur votre feuille de travail.
  • Prenez en considération les concepts de réflexion historique présentés à la page suivante.
  • Rédigez le texte de votre exposition (de 200 à 500 mots).
  • Présentez votre tableau didactique sous la forme :   
    • d’une affiche composée d’images et de texte (Word, PDF, Visme, Canva, etc.), ou
    • d’une présentation de style Powerpoint avec des images et une narration.

À titre de curateur, vous devez décider quelles images présenter lors de votre exposition et comment vous y mettrez la résilience en contexte.

Posez-vous les questions suivantes pour élaborer le texte de votre exposition (il n’est pas obligatoire de répondre à chacune d’entre elles).

Feuilles de travail

Feuille de travail A : Observation et questionnement

Feuille de travail 1 (A) est la première option de la leçon 5. Elle propose aux élèves une sélection de photographes des parcours historique JourVE75 par Project 44 avec une série de questions sous chaque photo. Les étudiants réfléchiront à ces photos et auront l’occasion de créer des panneaux didactiques qui suivent les directives muséologiques.

Feuille de travail B : Observation et questionnement

La feuille de travail 2 (B) est une autre option, en plus de la feuille de travail 1 (A) précédente, à utiliser dans la leçon 5. Cette feuille de travail offre aux élèves une sélection de photographes des parcours historique JourVE75 par Project 44 avec une série de questions sous chaque photo. Les étudiants réfléchiront à ces photos et auront l’occasion de créer des panneaux didactiques qui suivent les directives muséologiques.

Feuille de travail C : Observation et questionnement

La feuille de travail 3 (C) est une autre option, en plus de la feuille de travail 1 (A) et feuille de travail 2 (B) précédente, à utiliser dans la leçon 5. Cette feuille de travail offre aux élèves une sélection de photographes des parcours historique JourVE75 par Project 44 avec une série de questions sous chaque photo. Les étudiants réfléchiront à ces photos et auront l’occasion de créer des panneaux didactiques qui suivent les directives muséologiques.

Les plans de leçon JourVE75 sont développés par, et en collaboration avec, Craig Brumwell.