Les faits mentent

Les faits – les chiffres, les noms, les dates, les lieux, les données – joueront un rôle dans la construction de votre histoire. C’est souvent satisfaisant de rammasser beaucoup de faits. Car ils ont l’air d’être spécifiques et précis, ils ressemblent à l’assurance contre l’inexactitude. Et ils remplissent très bien les feuilles blanches.

Mais les fait sont sournois. Ils vous incitent par la ruse à penser qu’ils racontent votre histoire. Mais ils ne le font pas. La bonne nouvelle est que chaque histoire est inventée, même les vraies. Les faits ne racontent pas l’histoire. Vous le faites.

Les faits sont les évènements ou l’intrigue de votre histoire. Une intrigue est comme un voyage par la route de St. John’s à Salt Spring Island en Colombie-Britannique. Du point A jusqu’au point B. Chaque évènement ou scène à travers ce chemin est un incident qui a interrompu un voyage direct entre les deux points. L’histoire est un mélange des gens et des freins et des évènements qui relient Point A à Point B. C’est ce qui rend significatif et passionnant écouter comment les évènements se déroulent. Alors, ramassez-en beaucoup! Mais vous devez montrer pourquoi ils nous importent. Vous le faites en montrant comment ils se rapportent à certaines actions ou inactions, et comment ils ont touché les vies des gens qui jouent dans votre histoire. Un voyage de St. John’s à Salt Spring Island est la route, et les évènements génials qui arrivent entre ces deux points font votre histoire.

Recycler

Chaque histoire est faite de bricoles recyclées qu’on ramasse par le biais de la recherche. Cous choisissez les idées les plus claires et importantes et les montez en nouveaux motifs et sens. Parfois il faut ramasser beaucoup de bricoles avant de reconnaître ceux qui sont précieuses et ceux qui prennent tout simplement de place.

Il faut respecter ces faits, et ne pas les obliger à dire ce que vous voulez dire. Continuez à les examiner, à presquement les écouter, et permettez aux faits de vous indiquer la bonne direction pour votre histoire. C’est un peu de magie quand les fait vous parlent.

W5 + H

« Une bonne chercheuse ne sait pas ce qu’elle cherche jusqu’à ce qu’elle le trouve. »

Quand vous commencez à chercher les informations afin de vous aider créer votre histoire, c’est tout d’abord une bonne idée de chercher les bases. ‘W5 + H’ signifie les mots d’interrogation en anglais: « Who, What, Where, When, Why, and How » ou « Qui, Quoi, Où, Quand, Pourquoi et Comment ». Comme bâtir une maison, il faut trouver les faits qui travaillent ensemble, et qui contribuent collectivement à votre histoire.

Commencez avec les faits aussi spécifiques que possible et partez de là, et non à l’envers. Commencez avec le petits et élargissez ensuite. Les faits que vous découvrirez sont les composantes de base de votre projet. Ils soutiendrez la trame, mais ils ne sont pas le cœur de votre histoire.

Donc, de quoi traitera votre histoire? Où emmènera-t-elle vous et vos lecteurs? Répondre à ces questions est un voyage exaltant, surtout quand vous vous éloignez des sentiers battus et vous vous ouvrez à la surpris

Sans préjugés

Tout d’abord, recherchez sans être trop critique. Vous pouvez évaluer plus tard ce que vous trouvez. Et, autant que possible, ratissez large. Si vous cherchez dans un nouvel endroit chaque jour, vous trouverez les choses que vous aviez manquées.

Utiliser les astuces et approches à Trouver les faits vous aidera à trouver des dizaines de nouvelles méthodes de recherche.

Dans cette partie, vous découvrirez comment rendre vos recherches encore plus passionnant.

Dossiers

Créez deux collections de dossiers – une dans l’ordinateur et une en papier – avec les étiquettes Idées, Histoire, Fiches numériques, et Chaptires. Vous les utiliserez pour garder vos recherches et les fichiers contenant le développement de votre histoire.

Si vous établissez maintenant des habitudes bien organisées, vous trouverez qu’écrire votre brouillon est bien plus facile que prévu. Et les gens qui travailleront aussi sur votre projet seront ravis – car votre préparation rendra facile leur rôle dans le processus.

Prendre soin des idées

Quand vous accumulez des nouvelles notes, images, listes, ébauches ou quoi que ce soit, gardez-les dans vos dossiers Idées. Ces documents vous aideront à raconter votre histoire.

Puis, laissez-les tranquilles pour qu’ils aient du temps pour souffler. Relativisez-les. La chose qui était brillante hier peut sembler banale et insipide après trois semaines. Par contre, la chose ordinaire trouvée la semaine pasée et bientôt oubliée dans votre dossier Idées peut également sembler beaucoup plus important le mois prochain.

Cela veut dire que ramasser des idées est mieux fait le plus tôt possible. Elles vieilliront très biens dans leurs dossiers. Il faut souvent du temps pour apprécier les choses initialement manquées. Quand vous y retournerez, vous les verrez de façon plus objective, et vous trouverez surprenant quelques uns de ces idées. Plus vous avez d’idées, plus il sera facile à découvrir celles qui méritent votre travail.

Apprendre à vous organiser

Tout ce que vous trouvez doit être identifié et catalogué. Croyez-le et concevez une routine quotidienne à suivre sans exception. En commençant vos recherches, vous trouverez par hasard toutes sortes de chose que vous n’avez pas imaginées, et des nouvelles idées vous viendront à l’esprit. Une chose en entraîne une autre, et tout est rangé dans vos dossiers Idées jusqu’à ce que vous soyez prêt(e) à réexaminer vos recherches.

Dans l’excitation de la découverte des nouvelles idées, on peut oublier la source de ces mêmes idées. C’est pourquoi il faut garder une trace de chaque découverte par son nom, son numéro de référence ou URL, aussi que comment la citer et vos propres notes – et il faut faire tout cela dès que vous trouvez quelque chose. Téléchargez le formulaire PDF Outils de Recherces pour voir un modèle pour gérer votre travail. Si vous avez des documents papiers, utilisez vos dossiers pour les garder à portée de main.

Image Tracking

À fin de rester organisé(e), prenez le temps de remplir un PDF Suivi d’images pour chaque document photo, vidéo, ou audio que vous enregistrez.

Surtout, lisez les Considération Techniques pour voir les détails des spécifications de chaque utilité. Considérations techniques D’expérience, 95% des documents photos, vidéos, et audios rassemblés par des raconteurs débutants ne sont presque pas exploitables.

Sauvegardez

Établissez une routine à faire une sauvegarde de vos matières. Sauvegardez chaque fichier sur un disque dur, et en nuage si possible. Faites-le régulièrement. À un moment, vous aurez des problèmes d’ordinateur ou de disque dur, et vos fichiers disparaîtront. Sauvegardez tout. Faite-le maintenant.

De quoi s’agit-il?

L’aspect le plus difficile de la narration est de choisir l’histoire que vous voulez racconter, et pourquoi. Tôt ou tard, il va falloir se confronter à cette question et la résoudre.

Néanmoins, on résout pas ce problème en restant assis à réfléchir. C’est beaucoup mieux de laisser l’histoire vous montrer son propre sujet. En faisant vos recherches, vous rassemblerez autant idées, détails, faits, et impressions que possible; après avoir fait tout cela, assimilez toutes ces informations et écoutez à ce qu’elles veulent vous dire.

Qu’est-ce que vous fait penser? De quoi voulez-vous apprendre? Si vous rassemblez assez d’informations, elles vous amèneront a l’histoire que vous voulez racontez, si vous laissez votre intuition vous guider. Au bon moment, vous trouverez les indices parmi les idées que vous avez rassemblées.

N’est-il pas ironique?

Une façon assurée de se détourner du droit chemin est de choisir sciemment ce que vous voulez dire dans votre histoire en commençant. Comme ça, vous ne verrez que les idées que vous voulez au cours de vos recherches. Il faut se laisser ouvert aux nouvelles découvertes.

Au début de votre recherche, défiez-vous à quitter votre zone de confort et chercher dans des nouveaux endroits. N’essayez pas de diriger vos résultats. Si vous n’êtes pas surpris par les directions de votre histoire, c’est sûr que vous ne cherchez pas ou ne écoutez pas assez attentivement. Faire Trouver les faits des recherches veut dire chercher des idées, et non chercher des conclusions. Attendez-vous à l’inattendu.

L’inspiration

On trouve de l’inspiration en faisant le travail, et non en en pensant. Voici des astuces pour trouver l’inspiration et pour découvrir ce que vous voulez raconter. Voyez le page Détermination des faits pour des conseils pour comment faire les recherches en ligne et en personne.

  • Commencez votre recherche en faisant une liste de questions auxquelles vous voulez répondre. Pour voir un guide excellent au sujet l’écrit de bonnes questions de recherche, cliquez ici .
  • Avec vos questions comme guide, rassemblez autant informations élémentaires que possible à propos de votre sujet. Ces informations vous aideront à créer un plan de votre sujet. Si vous n’êtes pas sur comment le faire, utilisez les conseils au page Détermination des faits.
  • Rassemblez autant notes, faits, images, sources et idées liées que possible, et sauvegardez-les dans vos dossiers d’Idées. Notez biens où vous avez trouvé chaque chose (URL, livre).
  • Quand vous trouvez des images que vous voulez utliser, c’est essentiel de ne pas oublier qu’ils doivent être de qualité suffisant. Lisez les Considérations techniques à fin de vous assurer que vos images conviennent à la réproduction.
  • Après quelques semaines, triez vos dossiers Idées et écrivez une liste de tous vos idées en résumant les idées principales. Faites-le avec stylo et papier. Écrire une liste par main encourage des nouvelles idées: il implique une partie du cerveau distinct et plus profond que la dactylographie. Notez la date de votre liste, à fin de garder une trace de la version la plus récente.
  • Prenez du temps pour classer les idées par thème. Voyez si quelque chose de nouveau ou de différent vous frappe. En résumant vos idées, révisez-les et augmentez-les. Faites attention aux nouvelles idées qui viennent à l’esprit. Écrivez-les aussi. Il y a des bonnes idées à découvrir. Le truc est de ne pas trop chercher; les meilleurs idées saisiront votre attention.
  • Répétez ce procédé aussi souvent que possible, laissant au moins un jour entre chaque triage. Continuez de chercher, rassembler, et réviser. Notez la date de vos listes. Lisez ou parcourez rapidement des articles et livres à propos de votre sujet. Notez ce que vous avez trouvé et où vous l’avez trouvé. D’habitude, une idée sur 10 vaut la peine. Cela veut dire que plus vous rassemblez des idées, plus probable que vous trouverez du trésor.
  • Sauvegardez tout. Continuez de résumer ce que vous trouvez. Ce procédé vous aide à transformer les informations brutes en mots qui vous signifient quelque chose. Et en résumant et révisant vos idées, vous garderez une trace de ce que vous avez trouvé.

Premier amour

Ne tombez pas amoureux de votre première bonne idée. Cette relation n’aboutit presque jamais à rien. C’est bien tentant de devenir captivé par votre premier amour. Quand cela arrive, vous vous sentez inspiré! La fin est en vue, et votre travail se termine!

Ce n’est pas vrai.

Mais trouver cette première bonne idée indique que vous êtes sur le point de créer quelque chose de spécial. Que cette idée vous encourage. Continuez à chercher. Vous trouverez meilleures idées par la suite.

Pensez à nouveau

De temps en temps vous vous trouverez dans l’impasse et vous ne saurez pas quoi faire. Qu’est-ce qu’il faut faire?

Pensez à nouveau. Un changement de point de vue puisse aider au processus créatif.

Cherchez dans des nouveaux endroits. Pensez à des nouvelles questions de recherche. Enrichissez votre vocabulaire de recherche et variez un peu.

À fin de vous apaiser l’esprit et avant de vous mettre au travail d’écrire votre histoire, parcourez rapidement les Astuces et approches. Vous y trouverez des trucs pour voir les choses des nouvelles perspectives. Continuez à explorer des nouvelles idées pendant que votre subconscient s’échauffe pour se mettre au travail.